Primera experiencia de los Hijos de la Sagrada Familia en Camerún

dimanche 3 avril 2016

Campaña Vocacional / Campagne Vocationnel

Campaña vocacional.

Durante la estancia en Loum, aprovechamos para ir de campaña vocacional por alguno de los colegios de la diócesis de Nkongsamba. Concretamente fuimos a 3, a Melong, Penja y Manjo.

La campaña la hacíamos con los alumnos de 1ère. y Terminal (17-18 años). Fuimos conjuntamente la comunidad de Loum y yo. Presentábamos un video que habían preparado en España las Misioneras, pero lo cambiamos un poco. Estaba traducido al francés y nosotros le pusimos fotografías de los Hijos de la Sagrada Familia, para que estuviéramos todos presentes. También preparamos un póster con alguna indicación y fotografías.

En el diálogo que se abría después del video las preguntas eran muy diversas. Desde que son los votos, a qué hay que hacer para entrar en la Congregación, o el camino de formación. Incluso preguntaron alguna de las chicas que ellas, las Hermanas, cómo se podían sentir plenas sin tener hijos. Cosas de la cultura. Aquí lo que hace que una chica se realice es que tenga hijos.

Otra experiencia nueva, diferente y enriquecedora. Nuestras campañas son muy diferentes. También es verdad que estábamos una media hora en cada colegio. Y al final dejábamos nuestro contacto, mail y móvil. Ahora esperamos los contactos.






* * * *


Campagne vocationnel.

Pendant les jours que j’étais à Loum, nous sommes allés à faire Campagne Vocationnel par quelques collèges du diocèse de Nkongsamba. Nous sommes allés aux collèges de Melong, Penja et Manjo.

Nous nous sommes dirigés aux élèves de 1ère et Terminal (17-18 ans). Je suis allé avec la communauté des Missionnaires de Loum. Nous avons présenté une vidéo fait en Espagne pour les Missionnaires. Nous nous sommes étés obligés à faire quelques modifications. Il était traduit au français, et nous avons mis quelques images des Fils de la Sainte Famille, comme ça les deux Congrégations étaient présentes. Ainsi nous avons fait une affiche avec quelque information et images.

Pendant le dialogue que nous avons fait avec les élèves après avoir vu le vidéo, ils nous faisaient questions diverses. Ils nous demandaient qu’est-ce que sont les vœux, qu’est-ce qu’on doit faire pour devenir religieux, ou quelle est le chemin de la formation. Une fille nous a demandé comme est-ce que les Missionnaires peuvent se sentir plaines sans avoir enfants. Cette question on l’a comprend en connaissant un peu la culture d’ici. Dans la culture africaine la femme pour se réaliser doit avoir enfants.


C’était une nouvelle expérience, très diffèrent mais il était enrichissante. Les campagnes que nous fassions sont très différentes. C’est vrai que nous sommes restés 30 minutes en chaque collège. A la fin on laissait notre contact et maintenant nous attendons les contacts des enfants.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire